Les Lionnes

Nous sommes dans la salle de montage d’un petit cinéma porno. Sidonix et Xéna visionnent la bande-annonce du premier film réalisé par Sidonix.

Tandis que des sons de fesses qui claquent se font entendre, le premier plan nous plonge dans l’intimité d’un Rouge de Rothko. Au fur et à mesure que le bruit des corps monte en intensité, une image de sang qui coule sous la douche se superpose à l’image du tableau. On entend une femme geindre exagérément de plaisir, tandis qu’une lionne apparaît et mord l’écran de projection. La caméra se tord tandis qu’on entend les râlements sourds de l’homme ou plutôt « des » hommes. On comprend qu’ils sont deux sur la même fille. La lionne court, ses crocs agrippent une antilope. La voix de la jeune femme qui hurle se mêle à la vision du carnage. Bascule sur du café fumant en train d’être versé dans un mug. Son de prépuce qu’on secoue. Les mots «  oui, oui, encore » accompagnent la vision d’un homme jouant avec son bébé dans une publicité pour poudre chocolatée. Travelling avant sur ce même homme faisant un pique-nique dans un parc avec sa femme. Plan noir et blanc sur la lionne qui nourrit son petit. On entend l’homme jouir, retour sur le sang des règles et fondu sur du rouge-Soutine. Montage saccadé des visages de Jude Law, Jenifer Lopez, Alexandria Ocasio-Cortèz, Kevin Costner et l’actrice de Madame est servie. Symphonie montante de l’orgasme de la femme qui explose l’écran et déflore les oreilles du spectateur. Plan d’une femme faisant du parapente au-dessus d’un glacier. La bande-annonce arrache les bobines du film et dézingue le matériel de projection tandis qu’une voix féminine susurre d’une façon guerrière et suave « - PAR LA TÊTE -, LE PREMIER FILM DE SIDONIX, BIENTÔT SUR VOS ECRANS ».

 

La lumière de la salle de cinéma se rallume.

DO NOT ERASE MY GAZE

Xéna. C’est vous qui avez fait ça toute seule ?

 

Sidonix. Oui, enfin l’équipe a été super, les garçons m’ont aidé pour les plans, et c’est Cristal qui a fait la voix.

 

Xéna. Oui, je l’ai reconnu.

 

Sidonix. Alors, qu’est-ce que vous en pensez ?

 

Xéna. Franchement, je ne sais pas trop quoi dire.

 

Sidonix. Je sais. C’est nouveau.

 

Xéna. Ce que j’ai envie de vous demander, c’est…

 

Sidonix. Le titre ? Je l’ai appelé « Par la tête », parce que je pense que ça symbolise bien une sexualité construite en inversion. Par la tête, c’est jamais par là qu’on pénètre une femme. Et c’est ça que je propose avec ce film : entrer dans la tête d’une femme quand elle fait l’amour. 

 

Xéna. Sidonix, ce que j’ai envie de vous demander, c’est « qu’est-ce que c’est que cette merde ? »

 

Temps.

 

Xéna. Je pensais avoir tout vu, tout entendu depuis huit ans que je produis du X. Mais alors là franchement, vous avez décroché le pompon. Y a pas une seule image de corps à poils.

 

Sidonix. Je sais. C’est justement ça, l’idée du film. Les films pornos sont pensés essentiellement par les hommes et pour les hommes. J’ai envie de casser ces codes, vous comprenez ? J'ai envie de montrer qu’on peut désirer autrement, qu’on peut exciter autrement.

 

Xéna. Une lionne la gueule en sang, vous trouvez ça excitant ? Kevin Kostner ? Il a plus de soixante ans ! Qu’est-ce qu’il fout là ? Vous croyez vraiment que vous allez faire bander les mecs avec Kevin Kostner ?

 

Sidonix. Je veux montrer ce qu’il y a dans la tête d’une femme quand elle cherche son orgasme.

 

Xéna. Mais tout le monde s’en fout éperdumment. Ça n’intéresse personne d’être dans la tête d’une femme ! Vous croyez quand même pas que je vais produire ça !

 

Sidonix. Je suis désolée. C’est mon premier film, je voulais essayer des trucs nouveaux.

 

Xéna. Ecoutez, je vous connais bien en tant qu’actrice X, Sidonix, et je vous trouve vraiment bandante. Quand vous acceptez des double péné dans la neige par moins 10 degrés, là vous m’excitez, et j’ai envie de vous produire. Même le petit côté intello que vous avez, ça m’intéresse. Vous êtes différente. Mais votre clip Ovomaltine pour femelles en détresse, c’est ridicule.

 

Temps.

 

Xéna. Je suis désolée, vraiment. Peut-être que j’ai eu tort de vous proposer de réaliser votre premier film. C’est trop tôt pour vous. Faites vos expériences, voyez ce qui se fait en amateur, allez à l’étranger peut-être. Et on se reverra dans quelques années, d’accord ?

 

Sidonix regarde la productrice sans vraiment la voir ni l’entendre. Elle sort de sa poche un de ses accessoires de tournage. Un petit revolver de femme en nacre blanche. Elle s’avance et pointe l’arme sur la tête de la productrice. Elle presse la détente. La cervelle de Xéna s’explose contre un gros plan de Kevin Kostner dans « Danse avec les loups. » Rouge Kandinsky… Fondu au noir.

Texte "Les Lionnes" : Clio Van de Walle

Dessin "DO NOT ERASE MY GAZE" : KIDDO

Septembre 2022