Le Castor est un magazine participatif ! Vous avez des questions ? Des suggestions d'articles ? Contactez-nous !

 

Join us on :

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
we-sell-on-etsy.jpg

© 2014

Octobre 2019

Du 14 mars au 14 juillet 2019, vingt-trois collectifs internationaux et artistes contemporaines étaient mises à l’honneur lors de l’exposition « Computer Grrrls » à La Gaîté Lyrique, à Paris. Les œuvres mettaient en lumière les préjugés sexistes dans l’informatique, réfléchissaient à la place des femmes dans les technologies, et imaginaient un futur numérique plus inclusif. Mais, la menace du stéréotype ainsi que l’invisibilisation d’une myriade de femmes à l’origine de progrès scientifiques sont coriaces. Alors, pour combler le vide dans nos manuels et rendre justice à toutes ces éclipsées de l’histoire, Sofia et Erik ont décidé d’écrire sur trois d’entre-elles, qui ont joué un rôle majeur dans les avancées scientifiques et représentent toutes ces victimes d’un sexisme institutionnalisé.

Mai 2017

  Lancé par l'association brésilienne SSEX BBOX pour soutenir les homosexuels persécutés en Tchétchénie, le hashtag #Kiss4LGBTQrights a été employé sur la plateforme d'images Instagram par plus de 5 000 personnes, de toutes orientations sexuelles, qui se sont embrassées pour dénoncer l'inaction de la Russie devant le sort des LGBTQI+ tchétchènes. Le Castor publie quelques unes de ces photographies, avec l'aimable autorisation de leurs auteur-e-s, afin de continuer à alerter sur l'existence de ces "camps homosexuels" où la communauté est la cible de meurtres, tortures ou d'enlèvements.  

La France, pays des droits des femmes ?

février 2016

La France se targue de son Préambule de la Constitution de 1946 qui prévoit que « la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme ». Force est de constater que les discriminations entre les sexes demeurent. Nos juges qui imposent ce précepte républicain d’égalité le respectent-ils toujours ?

Les décisions de nos juges sont pour le moins régulièrement teintées de misogynie. Le statut juridique d’épouse est bien souvent au cœur de décisions pour le moins originales. Au pénal, des affaires bien plus sordides encore ressortent quand il s’agit du sujet encore très tabou de l’excision

novembre 2015

Le 26 Août 1970 une dizaine de féministes s'acheminent vers l'Arc de Triomphe pour y déposer une gerbe à l'intention de la femme du soldat inconnu. Leurs banderoles clament « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu – sa femme –», « Un homme sur deux est une femme ». L'acte de naissance du Mouvement de Libération Des Femmes est ainsi signé en présence de Monique Wittig, Gille Wittig à qui l'on doit la couverture du premier numéro du Torchon Brûle, ou encore Christine Delphy. La plupart d'entre elles sont lesbiennes, radicales. Comme le plaisante Ti Grace Atkinson, « Le féminisme c'est la théorie, le lesbianisme c'est la pratique ». Pourtant, au tournant des années 90, l'esprit révolutionnaire se fragmente peu à peu au profit de revendications identitaires...

La Journée de l'allusion

mars 2015

Après la Journée sans portable, la Journée sans voiture, la Journée sans tabac, la Journée sans achats, la Journée de la jeunesse, la Journée de la gentillesse… voici venue la Journée de la Femme. Encore une de ces Journées de l'allusion, dépourvue de toute solution. Une Journée de LA Femme officialisée par les Nations Unies, proclamant l'égalité des sexes en tant que droit fondamental de la personne humaine à l'échelle internationale. Une Journée créée pour éradiquer le sexisme et pour reconsidérer chaque année les inégalités entre hommes et femmes, quasiment analogues et inchangées.

Peta : sexisme et végétarisme

mars 2015

Peta (People for the Ethical Treatment of Animals) est une association qui lutte pour la protection des animaux, fondée en 1980 par Alex Pacheco et Ingrid Newkirk. Elle est présente dans de nombreux pays et demeure la première association de lutte des droits des animaux en termes de popularité. Elle compte à ce jour plus de trois millions de sympathisants. Pourtant, Peta est loin d’être aussi sensible à la cause féministe qu'à la cause animale... Décryptage.

L'industrie du VICE

février 2015

Révélé au grand public en 2014 par un reportage exclusif sur l'Etat islamique en Syrie, le groupe d'information VICE NEWS ne cesse d'être encensé par la critique. Il faut dire, celui-ci a parfaitement su vendre l'image aguichante d'un média jeune et branché, alternatif et provoquant. Indissociable des multinationales et des grandes institutions, le site véhicule pourtant davantage de stéréotypes ethniques, de propos racistes et d'images pronographiques que de contre-culture et de rébellion.

Presse féminine vs. presse féministe

octobre 2014

L’amalgame entre presse féminine et presse féministe est de plus en plus fréquent. Les distinguer apparaît pourtant nécessaire, car lorsque la presse féminine est commerciale, attachée aux valeurs de la société libérale et à une image traditionnelle de la femme, le féminisme privilégie l’analyse politique et combat l’image de l’« éternel féminin ».

"Lui", Manifeste branché de "l'hétéro-connard"

octobre 2014

Le mal est fait : la « nouvelle » formule de « Lui Magazine » a un an. Largement inspiré par les théories masculinistes et rétrogrades du « Premier sexe » d’Eric Zemmour, Frédéric Beigbeder a donc eu l’audace, dans un pays où la domination masculine reste largement ancrée dans nos institutions, de relancer 10 numéros d’une presse totalement archaïsante, regorgeant d’articles misogynes et de photographies « porno-chic », afin de réhabiliter un lectorat d’hommes menacés : les « hétéros connards ». Enquête, 51 ans en arrière (et plus), parmi « les derniers hommes ».

Le deuxième sexe dans les médias d’information

septembre 2014

« Les femmes lisent plus que les hommes », sauf dans le cas de la presse quotidienne. Un constat peu étonnant dans la mesure où les femmes demeurent sous-représentées, lorsque le sexe masculin occupe, lui,  92% de l’espace médiatique français.

Please reload