Remaniement pestilentiel

Je ne suis pas d’ordinaire Black Bloc
Mais il y a de quoi être en état de choc
Et je ne courberai pas l’échine
Peu importe ma triste mine
Je vais vous le faire bouffer
Cette avanie dont vous nous couvrez

Vous n’êtes pas les premiers
À accabler le monde de votre vanité
Mais les inégalités s’exacerbent
Et vous maintenez les pratiques acerbes
Plaçant comme bon vous semble
Les pions qui vous ressemblent

On pourrait presque croire
Que vous ne disposez plus de miroir
Tant votre abjection
Vous conforte dans vos positions
Profitez bien, troupeau d’étrons
Car le peuple ne vous donnera jamais plus raison

Au lieu d’un casier judiciaire vierge
Vous ne pensez qu’avec votre verge
Ou parfois avec votre mépris
Tous deux d’une violence infinie
Et cette fatuité sans pareille
Arrache aux citoyen·ne·s leurs ailes

Il est temps d’assumer vos actes
Que la démocratie ne soit plus un entracte
Mais un solide système gouvernemental
Puisant ses racines dans le bien-être général
Il est temps, non plus de la menace
Simplement que justice se fasse.

Tremblez,
Abandonnez votre fierté mal placée
Ou je me chargerai de vous apprendre la vie
Retournant contre vous cette morbide misogynie

Collage papier "Dysmorphia" : Melodyadit

Dessin "I don't want to be loved" : Laurène Marx

Poème : Iris Pikita

Décembre 2020

Le Castor est un média participatif ! Vous avez des questions ? Des suggestions d'articles ?

Contactez-nous !

 

Rejoignez-nous sur :

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Instagram
  • Youtube
we-sell-on-etsy.jpg

© 2014-2021