A mes adelphes, au premier rang

Le micro n’attendait qu’elle…

Elle change de visage

Et cueille des pensées sauvages.

Elle reprend la scène, l’ensorcelle.

 

Des héroïnes Riot Grrrls auréolent son monde.

Elle a l’outrecuidance de se prendre pour Patti Smith.

Sa voix et ses mots s’enhardissent,

Vers et prose se confondent.

 

Elle ne fixe aucune limite.

Elle fait sa vie, c’est tout.

 

Elle a pris le micro, elle a pris le pouvoir.

Poing fermé, bouche rageuse, elle transporte des idées explosives.

 

Grimace, regard pesant, rictus effronté…

Tu dis que le combo te fait flipper,

Mais tu devrais plutôt te méfier de son sourire.

Car lorsqu’elle pouffe de rire et crie à pleine voix,

Elle pense précisément à toi – le type qui lui coupait la parole en classe, le type qui ne la laissait jamais terminer ses phrases.

Alors un conseil, cesse de pogoter.

Fonce au dernier rang, sur la pointe des pieds.

Et fais pas dégouliner ta bière sur moi,

J’ai vraiment pas l’esprit à ça.

 

Sèche tes male tears, mec.

Aujourd’hui je suis au premier rang. Demain je serai sur scène comme Kathleen Hanna.

Avec mes adelphes, de poils et de paillettes,

Nous dansons de joie sur les décombres du patriarcat,

Une corne sur le front.

Queer & Grrrls to the Front !

Poème : Pam Méliee Sioux

Dessin : Réka

Mai 2020

Le Castor est un magazine participatif ! Vous avez des questions ? Des suggestions d'articles ? Contactez-nous !

 

Join us on :

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Youtube
we-sell-on-etsy.jpg

© 2014-2020